L'onsen

Si j’aime l’intimité d’une salle de bain privée, je dois avouer qu’un bon bain chaud avec des jets massants est plus que plaisant pour délasser un peu le corps soumis à plus d’activités sportives en 10 jours qu’en une année complète. J’essaie diverses techniques pour avoir le lieu à moi seule, mais ça rate à chaque fois. 6h du matin, à l’ouverture, je pensais avoir un peu d’intimité puisque TOUT l’hôtel s’était déjà baigné la veille au soir. C’était sans compter sur la gourmandises des mamies japonaises.

Bonus : Jules César se comporte TROP mal dans les onsen (image cliquable). 2019-05-14_Ama-Onsen.JPG