Les leçons de l'Univers

Tout en coupant les tiges des tulipes, je ruminais l’achat d’un stock de tapettes à souris pour les coller dans ses poches et ainsi l'empêcher de les remplir constamment de mouchoirs en papier. Il est repassé à l'appart pile poil au moment où j’ai confondu mon doigt avec une tige.
Il a récupéré le nécessaire de premier secours, m’a expliqué quoi faire pour que le sang cesse de couler, a désinfecté la plaie, m’a fait une poupée à la Betadine, s'est assuré que j'allais bien et a filé à son rendez-vous chez le chirurgien.
OK, j’ai compris le message, Univers.
Je vais me contenter de coudre ses poches.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet