Le Docteur Gros Con

Il commence par me toiser afin de calculer mon potentiel de poule aux œufs d'or.

- Alors, c'est maman qui a pris le rendez-vous ?, prononce-t-il, sèchement.

De toute évidence, je ne fleure pas bon le jackpot.

Je me suis réellement posé la question. Pas de savoir si ma mère avait pris le rendez-vous, hein. Si je ne caquette pas, je ne bubulle pas non plus dans mon aquarium. Ma chère maman avait bien pris le rendez-vous pour moi lors de sa dernière visite dans ce cabinet d'éminents bac +10.

Non, je me suis demandée si je n'allais pas simplement me lever, prendre le contre-pied de son attitude, et, en minaudant presque, dans un large sourire charmeur, lui indiquer que j'allais donc mettre un terme ici à notre rendez-vous pour cause d'allergie aux gros cons, vous voyez, là, j'ai déjà les yeux qui piquent tant vous êtes nocif, Monsieur, puis fermer doucement la porte.

Mais je ne suis pas là pour me faire injecter un quelconque poison dans une hypothétique ride du lion. C’est d’ailleurs très certainement la raison pour laquelle je suis si mal reçue ; je ne suis pas une patiente rentable. Je suis là pour cette petite plaque rouge qui, si j'en crois mon hypocondrie, est très certainement une forme de lèpre foudroyante. La peur m'a donc collée à ma chaise et j’ai ravalé mon fiel.

- Oui, j'ai répondu.

Et il me déballe ses questions avec son ton las. Non, pas d'allergie aux médicaments, oui, j'ai été opérée de l'appendicite, oui, je suis déjà venue quand j'étais ado, bla, bla, bla.

- Je suis venue vous voir à cause d'une petite plaque rouge qui ne part pas, qui ne démange pas, ne pique pas, ne tiraille pas, ne fait pas mal, que je ne sens pas en somme, mais que je vois, et je n'aime pas ça, j’ai détaillé.

Il a visiblement lutté pour ne pas rouler ses yeux au ciel.

Il examine ladite plaque, regarde ses outils, vérifie encore, sort une petite loupe, vérifie à nouveau. A ce stade, j'en suis sûre, je dois avoir un mélanome sous cutané mutant, il va falloir m'arracher la peau, si ça se trouve, pour que la maladie ne s’étende pas, et après j’aurai des piqûres à vie.

Après de longues minutes de ce manège, il retourne à son bureau.

- Qu'est-ce ?, chevrote-je.

Il note un truc, repose furtivement son regard sur moi.

- Une plaque rouge, répond-il dans un soupir agacé.
- Je m'en doute, figurez-vous que je suis venue pour ça, justement, pour que vous regardiez cette plaque rouge, dis-je, avec ma voix la plus douce.

Il ne répond pas. A tous les coups, c'est plus grave que ce que je pensais. Ce n'est même plus une forme rare de cancer, si ça se trouve c'est un genre de maladie totalement orpheline, tout à fait à part, sans diagnostic ni possibilité de rémission.

- Alors ? C'est quoi ?, insiste-je
- Des petits boutons, dit-il mollement.

Il rédige l'ordonnance. J’attends vainement son développement.

- Des petits boutons provoqués par … ?, appuie-je, toujours aussi doucement

Il me regarde comme si je venais de l'insulter. Et ce n'est pas l'envie qui me manque.

- Un acarien, lance-t-il, comme une petite bombe au napalm.
- Un acarien ? Ça fait des plaques rouges, les acariens ? Pourquoi ? Ça mord ? Ça pique ? Que dois-je faire ? Changer mes oreillers ? Ma lessive ? Mes taies ? Mes crèmes ? Ma poudre ? énumère-je, inquiète.
- Non, assène-t-il.

Il se lève, me donne une ordonnance, me dit de régler en sortant et de reprendre un rendez-vous pour dans un mois.

Je sors estomaquée et finis de développer une profonde antipathie pour cette grosse vermine microcéphale alors que je rédige son chèque de cinquante euros.

A la pharmacie, pour traiter, selon ses termes médicaux, donc « une plaque rouge et des petits boutons provoqués par un acarien » qui, selon moi, ne pique pas, ne gratte pas, ne tiraille pas, on me donne… un baume contre les démangeaisons de piqûres d’insectes.


Commentaires

1. Le mardi 20 mai 2008, 22:47 par philippe

Dire qu'un tube de Phénergan acheté de ton propre chef aurait fait tout aussi bien l'affaire !

De toute façon, une (petite) plaque rouge, c'est soit une piqûre, soit une mycose, et ça se règle avec une pommade.

Il faut vraiment te pouponner en permanence toi ! ;-)

P.-S. : n'oublie pas de dire à Ringo que tu es TRES contagieuse, il te renverra peut être chez toi :D


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Hmm, je ne suis pas sûre que la dermatologie soit si binaire, sinon ils doivent drôlement s'emmerder pendant leurs 10 ans d'études !
Et OUI moi je veux qu'on me poupoune :)
2. Le mardi 20 mai 2008, 23:00 par drenka

Je t'aurais bien envoye chez ma mere ou ma tante que c'est les plusse mieux dermato du monde entier mais ca va te faire un peu loin pour un melanome d'acariens quand meme


Ce à quoi Eulalie a répondu :

AH ben forcément, les gens compétents sont toujours loin ! Pfffff.
3. Le mardi 20 mai 2008, 23:04 par ulfablabla

A mon avis, tu es allergique à ton médecin, mais l'allergie est tellement forte, qu'elle apparait avant tout contact. Ça c'est mon diagnostic.
Mon ordonnance: n'y retourne plus jamais.
Ça vous fera un sourire pas remboursé par la SECU, merci bien bonsoir.


Ce à quoi Eulalie a répondu :

:) Voilà un bon diagnostic ! J'ai pris un second rendez-vous, mais je ne compte pas y aller.
4. Le mercredi 21 mai 2008, 00:10 par philippe

"Ah ben forcément, les gens compétents sont toujours loin ! pfffff." > merci pour moi qui suis à peu près à une demi-heure de RER !

Jette un coup d'oeil à tes keywords, tu risque d'avoir une crise de fou rire ;-)


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Ah ben non, c'est bien ce que je dis ! :p
Je vais regarder ça !
5. Le mercredi 21 mai 2008, 08:24 par dpc

Y a eu confusion dyslexique je crois, tu as compris « acarien » quand il t'a dit « rienàcaré » :þ


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Bon sang mais c'est bien sûr !
6. Le mercredi 21 mai 2008, 08:45 par Sasha la pin-up

Au risque de passer pour quelqu'un de violent, je vote pour mettre une bombe dans son cabinet...


Ce à quoi Eulalie a répondu :

ça me semble être une bonne option. Avec des petits clous.
7. Le mercredi 21 mai 2008, 08:46 par Dana Hayes

Prends plein de rendez-vous. Plein plein plein. Demande à des gens que tu connais de prendre rendez-vous aussi, et de ne pas y aller. Ça lui apprendra à se comporter comme un marabout à ce fils d'abruti.


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Ahah, je vais te donner le n°, tiens ! Ca m'apprendra aussi à abandonner l'idée de voir le docteur que je connais, juste pour avoir un rendez-vous plus vite. (Seulement un mois d'attente pour voir Docteur Gros Con !)
8. Le mercredi 21 mai 2008, 09:52 par Agathe, totem future parigote

Il en fait un beau, lui, d'insecte ! Psshhh .... sale bête !


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Du genre qu'on écrabouillerait bien du plat de la main, oui !
9. Le mercredi 21 mai 2008, 10:47 par (toisons) dore - la pilule

Tu as dû tomber sur un professionnel... du rendez-vous !

Quand on pense aux années d'études - et de pratique - ça peut aussi faire flipper... et là, il faut consulter un confrère qui prescrira des calmants, et ainsi de suite...

Bref, à côté... de la plaque !

PS : pour la prochaine fois, tu réviseras ta conjugaison des verbes du 1er groupe, hum ! sans gain ;-)


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Bon, mais personne ne les force, non plus, à choisir cette filière.
Je ne trouve pas ma faute :(
10. Le mercredi 21 mai 2008, 12:10 par philippe

Le toubib est venu m'examiner ce matin, j'ai seulement un lumbago. Merci Cosaque ! (et mon père aussi)


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Un lumbago purulent ? Un lumbago desquamé ?
11. Le mercredi 21 mai 2008, 12:18 par Chrys

Je suis pour la bombe !!!!! Halte aux gros cons qui sous pretexte de blouse blanche se prennent pour je ne sais qui et vous traite moins que je ne sais quoi !!! Vite, l'adresse, le N°, qu'on lui pourrisse la vie, nan mais !!!


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Une petite bombe, alors, individuelle, parce que l'autre docteur du cabinet est gentil, lui.
12. Le mercredi 21 mai 2008, 12:28 par Delio

Je ne vois vraiment pas pourquoi tu agresses verbalement cet éminent spécialiste du corps médical quand le seul coupable est Monsieur Muche.

Il doit quotidiennement pulvériser "QUIVABIEN-LEPRODUITCONTRE-LESACARIENS" sur votre literie, la battre après un temps raisonnable, passer ensuite l'aspitrateur pour recueillir les dépouilles de ces petites bêtes.

Si ce ce travail avait été fait conscienseusement jamais vous n'eussiez chère Princesse été mise en un tel embarras.

Je propose comme punition un handicap de chépacombiendepoints au jeu quevouspréfererez sur la Wii !


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Ah non mais j'ai de plus en plus de mal avec Monsieur Muche. Tiens, hier, par exemple. Je laisse mon kimono sur le lit. Je rentre le soir. Le kimono était toujours sur le lit !! Il ne l'avait pas pendu au gros cintre pour qu'il ne se déforme pas ! Ah non, mais j'aurais TOUT VU !
13. Le mercredi 21 mai 2008, 12:30 par Delio

PS: J'étais à Paris hier, mais vite fait sur le gaz, je suis vite retourné voir mes nuages et mon crachin méridional (si, si, ça arrive).


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Ah, pas de chance, il faisait assez beau hier à Paris !
14. Le mercredi 21 mai 2008, 12:50 par Dom

Y a des demartos sympa. Si si. enfin je dis cela, mais c'est comme le Yéti, pas encore rencontré. Peut être est-ce un mythe urbain ?


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Non non, j'en connais un, l'autre éminent bac +10 du cabinet, gentil comme tout.
15. Le mercredi 21 mai 2008, 15:31 par Nina

Les docteurs Gros Cons, j'en connais plein ! Et le pire c'est qu'ils ont plein de spécialités différentes (mais j'ai remarqué une grosse proportion chez les dentistes...)(Tiens ça me rappelle une histoire de dents de sagesse pas réglée...)

Je veux le n° du Dr Gros Con, j'aime bien faire la peste ! Et si ça peut dépanner... :D


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Les pires, ce sont les orthoptistes, trouve-je. Parce qu'en plus d'être pénibles, ils nous infantilisent. Ouiille les dents de sagesse :/
16. Le mercredi 21 mai 2008, 18:30 par Lolo

Knock : - " Ca vous chatouille ou ça vous gratouille ?

Le Tambour : - Ca me chatouille... mais ça me gratouille bien un peu aussi.

Knock : - Et pensez-vous que ça vous chatouillerez davantage si vous mangiez de la tête de veau ?

Le Tambour : - Je n'en mange jamais, mais il me semble bien que si j'en mangeais, ça me chatouillerait davantage."

Cela date de 1923, mais ton histoire douce Lillie m'a fait penser à ce texte tout de suite. Comme quoi des charlatans, y en a eu de tout temps....


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Merci de l'avoir copié ici, j'aime :)
17. Le mercredi 21 mai 2008, 20:11 par a n g e l

moi je vote pour tu y retournes, et tu te fous bien bien de sa gueule, et tu sors en hurlant comme une effarouchée histoire de ne pas payer la consultation bidon

(non mais moi aussi j'aimerais bien avoir les couilles de faire ça hein)


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Hurler porte trop l'attention sur toi, je préfèrerais être capable d'une sortie juste théâtrale, juste répondre sur un ton sec et froid "vous plaisantez ?" lorsque l'assistante médicale annonce le prix de la consultation, suffisamment fort pour qu'on m'entende, mais pas assez pour obliger les gens à m'écouter.
18. Le jeudi 22 mai 2008, 09:47 par Dana Hayes

Ça me fait penser que j'ai aussi des comptes à régler avec un marabout ORL à 135€ la consult. On monte une association ?


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Voyons voyons, comment la rendre lucrative...
19. Le jeudi 22 mai 2008, 12:25 par Chrys

Bien sûr !!! Ce sont des petites bombes à têtes chercheuses de gros cons !!!! Elles épargnent les gentils....

Toutefois si vous y retournez......

A la prochaine consultation Mr l'éminent vous regarderas certainement avec mépris et dédain, constatant que le petite tache rouge aura disparue. Ecoutez le d'un air distrait, en soupirant de temps à autres comme s'il vous ennuyait à mourir, ce qui à le don d'irriter les "Mr j'ai la science infuse" .

Coupez lui la parole en lui demandant s'il est aimable de la sorte avec tous ses clients ou si c'est juste un privilège qu'il vous réserve et avant de partir, rappelez lui qu'au prix de la consultation, un minimun d'interêt, de bienveillance et de professionnalisme seraient les bienvenus !!!!!

Quoi qu'il en soit, ça fait toujours un bien fou de dire ce que l'on pense d'eux aux gros cons !!!!


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Non, je n'y retournerai pas, parce que non seulement la plaque est toujours là, mais maintenant en plus elle s'étend. Je ne perdrai pas non plus de temps à annuler le rendez-vous pris pour le mois prochain.
20. Le vendredi 23 mai 2008, 01:51 par Krazy Kitty

Si je ne m'abuse, les acariens ne sont même pas des insectes mais des arachnides. (4 paires de pattes et non pas 3.)

Donc ton docteur est vraiment un bon Gros Con avec Majuscules.


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Bon. Je vais peut-être lui faire livrer un bouquin, alors... Misère.
21. Le vendredi 23 mai 2008, 01:56 par philippe

Un lumbago douloureux, qui s'ajoute à ma cervicalgie, toujours pas soignée depuis l'automne dernier.

Quant à toi, vu que ton cas semble désespéré, tu devrais peut être consulter le Docteur House ;-)


Ce à quoi Eulalie a répondu :

AH non, le Dr House, il fait des piqûres dans les yeux et des ponctions lombaires, je préfère garder ma petite plaque rouge.
22. Le vendredi 23 mai 2008, 11:21 par Chrys

C'est la meilleure chose à faire en effet !!! Bon esperont que cette rougeur stoppe sa vilaine progression....................


Ce à quoi Eulalie a répondu :

ça à l'air de se calmer, là :)
23. Le vendredi 23 mai 2008, 20:45 par Ringo

Mélanome cancéreux tendance fourbasse (se planque en petite plaque rouge l'air de rien).

Ne nous leurrons pas, tu vas mourir dans d'atroces souffrances avec un corps couvert de lambeaux de chairs en putréfaction, l'horreur absolue (pour les innocents spectateurs).

ET TOUT CA POUR GLANDER A LA MAISON !!!!

(Private conv : transmets mes amitiés à M. Muche maintenant que nous avons les affreuses pressions psychologiques qu'il subit)


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Si jamais je finis par avoir des lambeaux de chair en putréfaction, promis, je viens tous les jours au bureau secouer mon derme. AHAH !
24. Le vendredi 23 mai 2008, 23:10 par philippe

Moi je parie sur une mycose !


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Nop, on dirait pas. On dirait plutôt un petit eczéma.
25. Le vendredi 23 mai 2008, 23:34 par Olivier

Attention à la maladie de Lyme, qui se caractérise par un érythème migrant (ou pas migrant d'ailleurs, mais s'étendant jusqu'à atteindre la taille d'une soucoupe et d'un joli rouge griotte).


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Me fais pas peur :(
26. Le samedi 24 mai 2008, 00:38 par Thonthon

Bande d'ignares ! C'est une tâche de vin ! Enfin c'est évident !
Parce que sinon ça partirait, ça démangerait, ça piquerait, ça tiraillerait, ça ferait pas mal en somme ...


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Rires ! Mince, ce serait donc le rouge qui tâche de l'aut' midi ?!
27. Le samedi 24 mai 2008, 02:15 par Yaume

mélanome et mélomane sont des anagrammes !!!!


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Hmm, je vais donc le traiter au Mozart.
28. Le dimanche 25 mai 2008, 16:02 par faustine

Dernier rdv chez le généraliste : 2h d'attente, une heure à parler à mon mari d'autre chose que de "mon problème", et au final 114€ (tarif de nuit pour deux consultations, la mienne et celle de mon mari alors qu'il a rien demandé) pour du léxomil et du magnésium... hum, y se fout pas de ma gueule : si je confirme... j'ai perdu un fric et un temps fou!!!


Ce à quoi Eulalie a répondu :

Aïe...