Quoi de plus humain ?

Comme Glibijolie vous l’a narré dans son précédent texte, le chemin administratif qui mène vers la location d’un appartement est jonché de documents à fournir comme autant de soupçonneux postes de contrôles à franchir.

Nos interlocuteurs font alors montre d’un sérieux frisant la paranoïa hystérique, ils traquent la moindre signature un peu hésitante avec le zèle angoissant d’un expert inspectant un nouveau Picasso découvert « par hasard » dans un grenier, ils reluquent nos bulletins de salaire avec l’œil du vieux pervers libidineux à la sortie d’une école de jeunes filles, ils contrôlent nos cautions comme la SRPJ de Marseille vérifiait les alibis de Francis le Belge après le suicide d’un patron de boîte de nuit de quatre balles dans le dos.
En résumé, ils nous font bien sentir que nos regards francs et nos voix assurés ne leurs suffisent pas à tisser une relation de confiance.

« Quelle férocité, quel acharnement dans le labeur. N’ont-ils donc aucun répit dans leur lutte contre le locataire indélicat, n’éprouvent-ils aucune lassitude dans leurs enquêtes, noyés qu’ils sont sous les tombereaux de paperasses ? Ne sentent-ils jamais le rouge de la honte leur monter aux joues quand ils réclament sans sourciller les bulletins de salaire de nos ancêtres jusqu’à la douzième génération ? » me demandais-je après une énième série de photocopies.
En quelque sorte, montait en moi le début d’un soupçon « Avons-nous là affaire à des être humains ? »

Mon esprit n’attendait que la formulation de cette angoissante question pour s’en aller vagabonder dans de délirantes rêveries proches de la science fiction. J’imaginais des unes de journaux où s’étalaient en gros titres « Un complot extra-terrestre déjoué par deux aspirants locataires », « Les agents immobiliers venaient d’Alpha du Centaure », « Leur but était de saper le moral des locataires parisiens ».

Je me voyais déjà, non pas en haut de l’affiche, mais en train d’hésiter quant au choix vestimentaire adéquat pour aller à l’ONU être félicité par les chefs d’états reconnaissants, quant à notre prochain lieu de villégiature estival à l’abris des paparazzis, quant à la pertinence d’aller au Stade de France procéder à une bénédiction de masses sur une foule grouillante avide de contempler leurs sauveurs.

Puis nous avons reçu un coup de téléphone nous annonçant que la signature déjà repoussée deux fois était encore remise à une date ultérieure pour la simple raison que les propriétaires étaient en vacances. Oui, oui, on vous a bloqué un week-end pour rien, on aurait pu penser à vous prévenir plus tôt mais rassurez-vous on ne vous fera pas payer tout le mois.
Dès lors, je fus rasséréné, autant de légèreté teintée d’insolente désinvolture était la preuve tangible d’un esprit bien humain.


Commentaires

1. Le lundi 2 avril 2007, 16:57 par Spica

C'est quand même bon signe. Ca veut dire que ça avance.

2. Le lundi 2 avril 2007, 18:07 par Nounette

Ouf, on l'a échappé belle !

3. Le lundi 2 avril 2007, 18:38 par Jeune Mathieu

Attention tout de même à la rupture d'anévrisme en cas d'énervement trop prononcé...

Vous n'avez pas pensé à faire construire plutôt? :-D (certes, je sors...)

4. Le lundi 2 avril 2007, 19:23 par Mimi Je rêve

Oh la la la la la, mais c'est pire que Santa Barbara tout ça... (me souviens plus, y'avait pas d'essstra-terresstres dans Santa Barbara ???)

5. Le lundi 2 avril 2007, 19:50 par @tom

Je suis partagé entre l'éclat de rire et le "désolé pour vous, courage!"

6. Le mardi 3 avril 2007, 08:20 par dpc

Ce qui m'intrigue principalement, c'est la nature des papiers requis par Lala pour accepter une sous-location de belögue. Dûtes-vous donner de votre personne, mon cher ?

7. Le mardi 3 avril 2007, 08:55 par Eulalie

Dépéçouille ; Lala ! J'ai pas osé faire la vanne le 19 après les présentations, alors je la lance ici, comme une bouteille à la mer : "Oué, moi c'est Lala, et le vieux au genoux tout pété, c'est Tinky Winky".
J'avais pas osé... Y'avait peut-être une raison en fait !

8. Le mardi 3 avril 2007, 10:12 par Freefounette

Finalement la vie sous les ponts, c'est pas si con...

9. Le mardi 3 avril 2007, 10:49 par ulfablabla

Méfie toi tout d'même, si c'est sur Alpha du Centaure qu'ils sont en vacances, ils ne seront sans doute pas là la semaine prochaine, avec tout ces bouchons...

10. Le mardi 3 avril 2007, 11:59 par christophe

ils sont fous ces propriétaires.. :D

11. Le mardi 3 avril 2007, 21:53 par Delio

Et sinon, vous êtes obligés de déclarer vos marques respectives de brosse à dents et de dentifrice, ou pas ?

12. Le mercredi 4 avril 2007, 18:22 par dpc

Dis donc je savais même pas que Laa-Laa était une télétubbies. Voyons sa description :

« Laa-Laa : plus petit que Dipsy, elle est jaune. Son excroissance forme une boucle et elle possède un gros ballon orange. C'est une femelle. »

Dis donc, mis à part la couleur du ballon, c'est exactement ça ! Ça tombe bien ça dis donc.


Quant à Tinky Winky avec qui j'ai grand hâte de visiter un taxi, c'est « le plus grand, il est violet. Il a au-dessus de la tête une excroissance triangulaire et possède un sac à main. C'est un mâle ». Diantre, cela explique donc la grande casquette de chauffeur de locomotive de votre doux. Voilà un mystère levé pour moi :)

13. Le mercredi 4 avril 2007, 19:11 par Ringo

Enfin, peut-on vraiment blamer le propriétaire parano qui vient juste de faire expulser après 18 mois de loyers impayés et de procédures ce charmant couple qui a saccagé l'appartement en partant ?

La question est posée :)

14. Le jeudi 5 avril 2007, 18:30 par Le Petit Nico

En ce qui me concerne , je falsifie les papiers trop chiants qui me sont demandés , on gagne du temps .

Ah mais . Photosphop , c'est quand meme utile .

Le Petit Nicolas (mais en Plus Grand)