Jour 5 & jour 6 & jour 7 - Note express je suis attenduuuuuue*

Little Children, de Todd Field avec Kate Winslet, Patrick Wilson, Jennifer Connelly, Noah Emmerich, Jackie Earle Haley.
Tout de suite touchée par ces deux moitiés de couple au bord de la dépression nerveuse qui ne supportent plus leurs vies réglées par un enfant en bas âge. Malheureusement, on se retrouve ballottés entre deux histoires qui, si elles se croisent, ne s’apportent pas grand-chose et qui auraient mérité chacune leur film. Mais comme il y a Patrick Wilson torse nu voire nu, dans ma grande mansuétude, je pardonne.

A guide to recognize your saints, de Dito Montiel, avec Robert Downey Jr, Shia La Beouf, Chaz Palminteri, Dianne Wiest, Channing Tatum, Rosario Dawson
La figure de style poussée à son paroxysme ; montrer la vacuité d’une existence riche en paroles lancées en l’air (et pas riche en dialogues) en réalisant un film vide d’histoire dans lequel tout le monde parle en même temps (et pas ensemble). Démarche artistique qui a peu de chance de plaire sur l’heure et demie de temps du film, d’autant qu’il s’avère difficile à suivre en VO lorsqu’on ne comprend pas l’argot new-yorkais des années 80.

Hard Candy, de David Slade, avec Patrick Wilson, Ellen Page.
Un huis clos perturbant entre bourreau et victime, aux dialogues ciselés et à la mise en scène intelligente, psychologiquement et physiquement éprouvant (dans une moindre mesure pour nous, spectateurs, mais quand même), servis par deux acteurs sensationnels. Quelques éléments manquent de crédibilité, mais pris dans l’ambiance, on passe facilement outre. Je conseille peut-être cette fois plus que jamais de ne pas visionner la bande annonce ou chercher à savoir quelle est l’histoire de ce film avant de le voir. A obtenu les prix du meilleur film, du public et du meilleur scénario au festival de Sitges 2005.

Half Nelson, de Ryan Fleck, avec Ryan Gosling, Shareeka Epps, Anthony Mackie...
Deux personnes dont les destins se lient peu avant le moment où ils vont devoir prendre LA décision dont dépendra la qualité de leur vie. Evidemment, les choix sont loin d’être évidents. Si le fond de l’histoire est particulièrement alléchant, la réalisation, malheureusement, manque de rythme et de souffle.

Find me guilty, de Sydney Lumet, avec Vin Diesel, Annabella Sciorra, Peter Dinklage...
Vin Diesel est un mec sympa. Il signe les autographes, il nous dit qu’il nous aime, il est souriant, avenant, chaleureux. Et dans Find me guilty, film reposant uniquement sur ses épaules, c’est pareil. Dommage que Lumet se laisse parfois aller au grand guignol, mais au final, si ce récit de procès ne vaut pas « 12 hommes en colère », il reste réussi, mais j’ai du mal à déterminer si le public aurait été aussi emballé sans la présence et le show de la vedette. La salle a été unanime ; standing ovation spontanée et naturelle. Oui, Vin Diesel est un mec sympa.

Pour cause de tentative d’assassinat à la béarnaise douteuse, j’ai raté le septième film de la compétition, « Forgiven ». Heureusement que je me suis contentée de goûter l’infecte sauce, elle devait être bigrement chargée pour que si peu m’ait mise si mal. Béarnais, béarnaise, que de des échalotes vous poussent entre les dents pendant un an.

Sherrybaby, de Laurie Collyer, avec Maggie Gyllenhaal, Brad William Henke, Sam Bottoms, Danny Trejo.
Encore un bon gros moment de franche rigolade bien légère avec cette ex junkie qui sort de trois ans de prison et qui souhaite récupérer sa fille élevée jusque là par son frère et sa femme mais qui a un mal de chien à se faire à la liberté et à la réalité, d’autant plus que tout le monde semble s’être accordé pour lui mettre des bâtons dans les roues. Tous ces films montrant le combat difficile d’une mère pour récupérer sa chair se ressemblent toujours un peu. Pas franchement d’intérêt.

The Fountain, de Darren Aronofsky, avec Hugh Rôôôaaar Jackman, Rachel Weisz, Ellen Burstyn, Mark Margolis, Alexander Bisping
Je donnerais bien mon avis si je ne m’étais pas endormie d’ennui au bout d’une demie heure. Hmmm, peut-être est-ce un avis, en fait.


Et sinon…

Inquiétude : à 10h55 mardi, Julien est arrivé en boitillant à la séance avant de rejoindre le rang du jury. Notre inquiétude viscérale s’est heureusement calmée lorsque, à 14h58, sa démarche avait repris toute sa superbe. Oui, le festival du cinéma américain de Deauville, c’est de l’émotion, avant tout.

Message personnel : Aaron, mon chou, arrête de saturer ma messagerie vocale, j’ai trouvé un nouvel amour, et c’est Patrick Wilson. Ce sont les épaules. J’adooore les larges épaules, c’est sexy.

Etrange : Vin Diesel avec des cheveux, c’est très étrange. Et apprendre que mon coup de cœur de XXX (ouais, mais j’assume) est gay, c’est très, très étrange. Comme si l’une des portes de mes possibles se fermaient brutalement. (Je comprends maintenant la mine déconfite de ma sœur lorsqu’elle a appris que George Michael était homosexuel, et que Wham aussi.) Heureusement, il reste un mec sympa.

Coin coin : un chauffeur canarophile aurait essayé de faire le coup de la panne à Emmanuelle Béart. Y’a vraiment des mecs tordus.


*Et j’ai même pas pris mon petit déjeuner. Et je n’ai plus de Taillefine Equilibre délices framboises. Je vais virer la bonne, ça va me détendre.


Commentaires

1. Le vendredi 8 septembre 2006, 10:25 par Adrenalynn

Béarnais, béarnaise, que de des échalotes vous poussent entre les dents pendant un an.

Vazy comment tu parles à ma reum toi !

OK, dérogation spéciale et exceptionnelle pour ta reum.
2. Le vendredi 8 septembre 2006, 10:45 par LETO

QUOI QUOI QUOI QUOI ???

VIN ? TU ... ? VIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !!!! JE TE VEUX LA TOUT DE SUITE !!! (Moi aussi j'ai eu le coup de coeur, mais dès Fast & Furious lol)

Quoi Josh ? Quoi ? on a le droit d'avoir des goûts écclectiques quand même ?

Bonne journée Majestée

Yours Dévoué Reader

Leto

Huhuhuhu, vive l'éclectisme !
3. Le vendredi 8 septembre 2006, 10:52 par Saryon

Pauvres béarnaises... Sinon pour Aronofsky c'est pas très étonnant. Il y a un probleme avec ses films. Soit tu accroches direct et ça va, soit (genre pour pi) tu t'endors très vite. Et pourquoi Pi est un film fantastique! Et puis bon dans The Foutain y a Rachel, donc j'm'endormirai pas : ] T'sais, je pensais pas m'endormir grâce à Hughinou...
Sinon heureusement que Vin est sympa parce que Gay ET con... c'eut été trop pour toi :)

4. Le vendredi 8 septembre 2006, 10:59 par ulfablabla

little children, en voilà un sujet qui a l'air intéressant. Enfin en tout cas, jamais vu au cinéma pour moi.
Oui, c'est un chouette film avec un thème peu abordé.
hard candy, des mois que j'attends ce film, l'affiche en fond d'écran au bureau, la bande annonce visionnée (et oui, on s'refait pas, mais en même temps, quand on va souvent au cinéma, soit on arrive à la bourre, on a pas une bonne place mais on est épargné des bandes annonces et des multiples pubs pour De Fursac (la french étiquette avec Tony Parker), soit non), mais y'a des mois, donc oubliée dans les détails, j'en garde juste une bonne impression.
Je pense que si j'avais vu la bande annonce avant de voir le film, j'aurais été super déçue par le film. Et puis tu te coupes d'une tension supplémentaire, celle que tu ressens parce que tu ne sais pas vraiment ce qui va arriver. C'est dommage. Les ba, ça se regardent après le film, pour revivre les trucs chouettes.
find me guilty, la bande-annonce m'a bien bien plu. Le thème a l'air chouette, enfin, tellement chouette qu'un film de procès pourrait bien me plaire.
Oui, c'est un film sympathique. Et puis ce n'est pas un procès "normal", on est plus proche d'Ally McBeal sur les plaidoiries que de Philadelphia.
Vin Diesel est un gay chevelu Nop, il n'a ses cheveux que dans le film, sinon il est toujours rasé.? et tu as vu tripeul X ? J'ai adoré XXX.
Mon dieu, heureusement que début 2007, nous aurons droit au nouveau David Lynch!

5. Le vendredi 8 septembre 2006, 11:55 par Nina

Tiens, je savais pas que Vin Diesel était gay... Lalie, tu es une bien meilleure source que Voici N'est ce pas ! Une info percutante tous les 3 ans !(moi, j'ai appris qu'une de mes collègues de boulot était sortie avec un mec relativement célèbre chroniqueur chez Ruquier et ex de Nulle Part Ailleurs, je commence à fréquenter du people, t'as vu?? C'est terrible, mais je me demande du coup comment ça pouvait bien aller côté journal du hard :p)

6. Le vendredi 8 septembre 2006, 13:29 par philippe

Et tu n'as pas mal à la tête à visionner tous ces films ?
J'aime bien le cinéma, mais dès que la durée d'un film excède 1h20/1h30, je le regarde en deux fois.

Nop, aucun souci avec les films de 2h - 2h20 non plus... Je suis une guerrière, moi !

Fais attention à tes beaux yeux, ne les abime pas !

Sont protégés par mes jolies lunettes :)

Nina > un ancien de NPA chroniqueur chez Ruquier ? tu veux parler de Philippe Vandel ?

7. Le vendredi 8 septembre 2006, 14:13 par Nina

Je sais pas, Philippe, va savoir!! ;) Mais mes indices me paraissent assez clairs!! :D

8. Le vendredi 8 septembre 2006, 18:16 par Jeune Mathieu

A quand le journal d'une blonde dans les chroniques de Closer?
Ahem, pardon, je m'égare...

Vin gay... C'est dommage, la nouvelle éclipse un peu le reste de ton article. La preuve, je me souviens plus du film que tu m'as donné envie d'aller voir (ah si, c'est Hard Candy, en fait c'est facile)

Faudrait que je pense à jeter ma béarnaise, en quise d'action de soutien...

Non, le vrai soutien serait de manger une vieille béarnaise douteuse.
9. Le vendredi 8 septembre 2006, 19:14 par Nina

Moi aussi Lalie, je me demande, mais comme il y avait des hommes avec nous, elle a pas osé en dire plus!! :p

A suivre...
10. Le vendredi 8 septembre 2006, 19:52 par Saryon

Oui, mais toi tu avais 4 jours de festival avec tout son lot de stress et d'émotions derriere toi.

Plus que ça encore, depuis le vendredi soir, mais je ne suis pas sûre que cela joue réellement. Hugh, quand même. Ben dodo quand même. Incroyable.
11. Le samedi 9 septembre 2006, 21:17 par Leo

Coucou miss, rien a voir avec le cinéma, mais j'ai pensé à toi, je suis tombé sur une magnifique poubelle panda de toute beauuté. (A mater chez carrefour quand tu en auras marre de cotoyer les stars, bisouuus)

Je rêve encore du frigo panda... La première qui en fait l'acquisition prévient l'autre !
12. Le lundi 11 septembre 2006, 12:59 par Ben

"Coucou miss, rien a voir avec le cinéma, mais j'ai pensé à toi, je suis tombé sur une magnifique poubelle panda de toute beauuté. (A mater chez carrefour quand tu en auras marre de cotoyer les stars, bisouuus)" : Et t'as même pas pris de photos !!!! Pfff ...

Léo, c'est le dessin enfin !
13. Le lundi 11 septembre 2006, 16:15 par milie

coucou je viens de tomber sur ton site il est trop délirant (les rateaux),trés instructif(pour vin diesel) et vive la blonde attitude il faut sauvé la race des blondes qui est en voie de destruction!continue de l'écrire stp stp stp stp:)

Bienvenue !
14. Le mardi 12 septembre 2006, 20:58 par Kch

pour Patrick Wilson, en plus, il chante! Perso, je pense que je préfère Hugh (qui n'a rien à lui envier en terme de largeur d'épaules) mais bon, il en faut pour tous les goûts ^__^

Je crois surtout qu'il faut varier les plaisirs. A force, je suis sûre qu'on peut se lasser du Hugh si on n'a pas un petit Patrick de temps en temps.
15. Le jeudi 21 septembre 2006, 16:07 par mimie

ce n'est qu'une rumeur vin n'est pas gay. on dit meme qu'il serait avec maria menounos.