Journaux d'un Muche

Comme ils me semblent aujourd’hui loin les jours heureux de l’ignorance. Mon âme baignait dans la quiétude, nul doute ne venait obscurcir mes pensées, nulle angoisse ne faisait mes sourcils froncer.

O mère ! Que ne vous ai-je mieux écouté quand votre douce voix prodiguait de sages conseils. J’ai relégué vos mots dans quelques obscures oubliettes mémorielles où ils se sont empoussiérés jusqu’à devenir de vagues fantômes imprécis. Aujourd’hui, alors que le mal est fait, ils semblent avoir retrouvé un éclat tranchant pour mieux lacérer mes oreilles de leur sinistre résonance : « Ne t’approche jamais d’eux mon fils, ce sont les lectures du mal !! »

Deviniez-vous alors le funeste destin qui m’attendait ? Quelques noirs présages vous étaient-ils apparus avant cette mise en garde ? Je ne le sais. Mais vous avez rempli votre rôle de parente aimante. Vous m’avez donné les armes pour me prémunir des dangers du monde et m’avez laissé partir les affronter pour que s’écrivent librement les chapitres de ma vie.

Fou ! Après quelques années de route, j’ai cru avoir fait mes preuves, je me suis vu guerrier accompli alors que mon noviciat s’entamait à peine. Sans le savoir, c’est ma garde que je baissais lorsque mes yeux se sont posés sur cette lecture.

J’ai eu alors accès à un savoir maléfique trop puissant pour moi. Son venin me ronge à présent.
Parfois, je me réveille en criant, dégoulinant de sueur, le corps tremblant. J’ai peur.

Angelina et Brad vont-ils se séparer ? Après Glibichoute, Britney et Cameron, Paris va-t-elle aussi se teindre en brune ? Cyril le tentateur osera-t-il longtemps porter cette coiffure pour le moins hideuse ? Christophe trouvera-t-il l’âme sœur ? Diam’s s’est-elle échouée sur la grève ?

Ces exemples forment un tout petit florilège des questions qui me hantent jours et nuits et font de mon esprit le siège d’un château de l’angoisse depuis que j’ai lu cet été deux exemplaires de Closer et Public.


Je remercie Truchinette de m’avoir aussi odieusement dénoncé dans les commentaires d’un précédent post.

Commentaires

1. Le jeudi 7 septembre 2006, 01:55 par philippe

Qu'est-ce que ce serait s'il avait lu "Qui ? Détective" !

Je n'ose imaginer les nuits de cauchemars et les réveils en sueur.

2. Le jeudi 7 septembre 2006, 08:55 par Uaithne

Bien joué Lalie, pendant qu'il se reveille en sueur, au moins il ronfle plus :p

==> s'échappe rapidement par la porte de derrière ...

3. Le jeudi 7 septembre 2006, 10:36 par ulfablabla

Mon cher Muche, ce qui devrait vous choquer, plus que les intrigues de la vie des étoiles hollywodiennes (ou non), ce serait plus la manière dont tout celà est présenté, vous savez, ces petits patés de mots qui doivent fortemment vous piquer les yeux.
Enfin, je me dis ça en vous lisant, vous qui me semblez tant choyer la langue française.

(brad et angelina, c'est fini, c'est évident voyons... .... mais ça veut dire que Bradounet est célibataire....? Mon dieu, pourvu qu'il ne croise pas le regard de votre petit zèbre rose, il serait capable de nous l'emporter aux états zunis...)

4. Le jeudi 7 septembre 2006, 11:29 par Nina

Oups, c'est un peu ma faute, je m'en excuse platement! ;)

5. Le jeudi 7 septembre 2006, 11:39 par Memepasmal

On compatis pour toi, mister Muche... ;)

6. Le jeudi 7 septembre 2006, 14:34 par Thonthon

Ah pauvre Muche, écrasé sous le poids des mots, abruti par le choc des photos ! Mais j'ai pour vous une solution en 4 points qui vous éloignera des sentiers de la perdition :

1) Installez une étagère dans les toilettes
2 ) Placez y les collections complètes de "La Vie du Rail" et du "Chasseur Français"
3) Appliquez vous à lire TOUTES les pages d'un exemplaire de chaque collection, 2 fois par jour
4) Terminez vos lectures proprement par un recyclage systématique du papier.

Normalement, votre deviance "people" aura disparu quand l'étagère sera vide ... :)

7. Le jeudi 7 septembre 2006, 15:57 par Delio

En complément des conseils, fort judicieux, de Thonthon, je suggère également la lecture in extenso du Monde diplomatque et de l'édition de fin de semaine du Figaro si cher à M. Jean d'Ormesson.

L'interêt de ces lectures se poursuit également lors du recyclage, le papier glacé etant moins absorbant que le bon vieux papier journal pour se defaire de toutes les matières incongrues ayant pu demeurer en place.

8. Le jeudi 7 septembre 2006, 17:39 par Thonthon

Delio < ... le papier glacé etant moins absorbant que le bon vieux papier journal pour se defaire de toutes les matières incongrues ayant pu demeurer en place ... >
Oui, en effet, il n'est pas facile de se défaire de d'Ormesson ...
Ceci dit je pense m'abonner à "Libération" dont le titre semble bien adapté au besoin.
Mais je me méfie des tabloïdes, à cause des hémorroïdes, et vous ?

9. Le vendredi 8 septembre 2006, 09:11 par Bouillon

Quel style Monsieur Muche ! Mais... Ces lectures vous font plus de mal qu'il n'y paraît. Y a une faute !

10. Le vendredi 8 septembre 2006, 09:59 par Eulalie

Je voudrais juste préciser qu'il se les achète dans mon concours ni même mon impulsion. Bon, je les ai lus aussi. Mais je ne suis pas à l'origine de l'affaire. Si, c'est important pour mon karma.
Vous avez oublié de citer Voici mon Chourounounou !

11. Le lundi 18 septembre 2006, 21:54 par bregman

Si Angelina et Brad se séparent, comment ça se passe pour un paparazzo normalo qui était chargé de couvrir les deux ? Il doit faire un choix ? ça veut dire que tous les paparazzi (y'a que des hommes) vont suivre Angelina, et Brad va enfin trouver la paix ? C'est pas un peu calculé, ça, monsieur Brad Pitt ?

12. Le vendredi 22 septembre 2006, 20:01 par nolliuob

O Mère! Que ne vous ai-je mieux écoutée Voilà, c'est juste par soucis de perfection, mais vous n'êtes pas obligé ( Muche) de corriger, hein...gros ouaich!