Le bon voisinage à l’américaine

Ma sœur, mon beau-frère et la Bulle-au-Coude-de-Plomb* habitent dans une maison d’un lotissement à l’américaine, de ceux où les logements sont édifiés selon deux modèles architecturaux, formant un ensemble d’une harmonie très militaire.

Les allées sont régulières et délimitées au millimètre près. Le moindre brin d’herbe dépassant la norme déterminée par un comité de quartier composé d’experts en précision est tranché sans sommation. La hauteur de la pelouse est également régie par ce même comité. Les arbres sont minutieusement scrutés afin que toute aiguille de pin ou toute feuille menaçant de tomber soit retirée avant de toucher terre. Les couleurs des rosiers sont choisies dans un book élaboré par de grands experts en nuances pour être en accord avec les autres éléments. Alors quand j’arrive à pieds, je m’arrête tous les dix mètres pour refaire le lacet de mon pied droit magique avant que le nœud ne se défasse. Qui sait ce qui m’arriverait si j’introduisais du désordre dans cet îlot de perfection !

Les autochtones sont invraisemblables. Impensable pour eux de croiser une personne sans lui vendre leurs sourires plastifiés d’une blancheur immaculée et sans lui chanter la politesse qui a cours au moment de la rencontre. « Bonnnnjour ! », « Bonnnsoir ! », ou même « Bonnnnjour ! Voulez-vous vous joindre à nous pour boire un verre de limonade et manger une part de ce délicieux gâteau qui sort à peine du four ? ».
J’ai souvent l’impression que si je ne suis pas un alinéa précis du règlement qui régit les rapports de voisinages, les cyborgs vont arracher leurs masques en élasthanne, dévoilant des visages hideux, scarifiés, brûlés, à vif, et me manger jusqu’à ce qu’il ne reste plus aucune trace de moi. Alors je redouble de politesse et de sourires, prends bien garde à ajouter le « Madame, « Monsieur » ou « Mademoiselle » de rigueur à chaque fin de phrase pour ne pas faire en sorte que le couteau avec lequel ils coupent leurs gâteaux ne les chatouille.

Les week-ends sont de loin les plus effrayants. Ils vont jardiner les uns chez les autres. Ils se prêtent leurs scarificateurs ou leurs taille-haies électriques, les hommes transportent les branchages ou charrient des brouettes de terre tandis que les femmes préparent les goûters / les dîners ou réalisent des boutures, entourés d’enfants joyeux qui gambadent en riant de tout leur soûl.
Y’en a pas un pour grogner que ça lui casse les roupettes de transporter des tiges d’un rosier qui n’est même pas à lui, pas une pour invectiver tous ces sales morveux qui courent dans tous les sens et qui lui donne le tournis, pas un seul mouflet qui crie pour pas prêter ses jouets.

Tant d’harmonie, ça fiche vraiment une sacrée frousse.

Heureusement, le jour où le vernis si lisse et si brillant craquera, la Bulle-au-Coude-de-Plomb sera prête. Merci l’école.


* Sa dernière trouvaille étant de plier son bras, coude vers le bas, et de se taper ledit coude avec la main opposée en fronçant les sourcils avant de frapper la table puis de pigner parce que son coude a plus de terminaisons nerveuses que le bois. Merci l’école.
Non, non, on ne me rétorquera pas qu’au même âge, je frappais ma tête contre les murs pour voir qui du mur ou de ma tête était le plus dur.
On ne me fera pas non plus remarquer que mes parents avaient fini par m’acheter un casque avec des boudins de mousse puisque, en plus de ma guerre acharnée contre les murs de la maison, je passais mon temps à réaliser des acrobaties périlleuses du type « je marche en équilibre sur le dossier du canapé qui n’est adossé à rien ».
Je ferme ici cette note de bas de note bien trop longue, retournez au texte mes petits chatons.


Commentaires

1. Le vendredi 28 avril 2006, 19:34 par a n g e l

ça me fait penser à ce bouquin (pas mal du tout) d'Ira Levin, atta je cherche le titre, (google? google?) oui voilà: Les femmes de Stepford!

Ah que j'aime mon immeuble de petites mamies et jeunes couples, d'un coup :)

2. Le vendredi 28 avril 2006, 19:42 par Shopgirl

Mais imagine un peu les secrets cachés ....ça me fait vraiment penser à la série Desperate Housewives que j'adore :) , tout est parfait en apparence et .... Je t'assure qu'après, tu ne regarde plus tes voisins de la même façon ^^^.

3. Le vendredi 28 avril 2006, 19:44 par titsev

Et zut!! Shopgirl m'a piqué ma réplique!!! J'ai cru lire le résumé de Desperate Housewives!!! C'est vrai que clean comme ca ca fait flipper!!!

Tiens tout d'un coup je suis contente de vivre dans ma résidence avec ces vieux qui sont pas capables de dire bonjour, ni de prevenir quand vous laissez vos phares allumés une nuit...

4. Le vendredi 28 avril 2006, 19:45 par Cécile

Merci beaucoup pour cette grande tranche de rire !!

5. Le vendredi 28 avril 2006, 19:45 par drenka

"Les femmes de Stepford", dont le premier rôle a été repris récemment par Nicole Kidman à l'occasion d'un film consternant mais néanmoins pathétique: "Et l'Homme créa la femme". Par contre, Nicole affiche une chatoyante chevelure blonde à la fin du film, ce qui veut dire qu'enfin ça y est, elle est devenue une bonne épouse avec un caddie de supermarché et une jupe à fleur rose. Avant elle était brune et du coup elle était dépressive et bordélique, c'était vraiment pas coule. Est-ce qu'au moins ta soeur est blonde?

6. Le vendredi 28 avril 2006, 19:51 par Eulalie

A n g e l, faut que je me penche là-dessus. Merci !

Shopgirl, je n'ai pas encore vu cette série, mais elle passe bientôt sur M6, je vais enfin pouvoir comprendre de quoi on parle quand on fait référence à cette série !

Titsev, patin vous êtes tous cablés ou quoi ?!

Cécile, de rien :)

Drenka, ah oui, j'en avais vu un bout de ce film ! Mais je déteste Nicole Kidman, alors je ne suis pas restée.
Ma soeur est plutôt châtain foncé, et pourtant, pourtant, c'est une parfaite épouse, parfaite mère, parfaite soeur et parfaite femme.
Bon, si je suis le raisonnement, ça veut dire que je suis déjà parfaite ? "sourire étincelant"

7. Le vendredi 28 avril 2006, 20:05 par drenka

Oui mais dans le film, les filles blondes ont des télécommandes qui provoquent l'orgasme. Je serais toi je la ramènerais pas trop

8. Le vendredi 28 avril 2006, 20:09 par Krazy Kitty

Oh ben clean comme ça en apparence y a American Beauty aussi... y a le Danemark... y a la Californie...

9. Le vendredi 28 avril 2006, 20:36 par So

tu est sur que ta soeur ne vis pas dans une dimansion paralléle?? moi ca me fais peur les gens tout propre comme ca!! Mais c'est vrai, on se croirait un peu dans le resumer de desperates housewives! Mais peut être il existe une ecole pour apprendre comment-être-la-femme-au-foyer-plus-que-parfaite. Mon Dieu, qu'elle horreur!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

10. Le vendredi 28 avril 2006, 20:43 par chupamarj

zut zut zut et rezut !!!

Shopgirl, Titsev et drenka m'ont piqué mon comm... Je suis verte (et pour une blonde c'est pas top comme couleur!) !!!

Mais je pencherais plutot pour un village de cyborg... Vérifie que dans le dos de ta sister, il n'y ai pas un tableau électrique avec mille lumiéres scintellante... si c'est le cas coupe le fil bleu !!!!!

Courage!!! la bulle est peut etre l'enfant qui sauvera le monde !!!!

11. Le vendredi 28 avril 2006, 21:19 par Nina

Quelqu'un a dit que ça faisait penser à Desesperate Housewives??;)

N'empêche que moi, j'y crois pas à cette histoire, c'est de la science fiction : les gens disent encore bonjour??? Non parce que de mon côté (Paris), c'est une coutume oubliée. En même temps, des voisins qui viennent jardiner chez moi, ça m'emmerderait! :p

12. Le vendredi 28 avril 2006, 21:40 par Vanessy

Wha, ils font peur les gens par chez toi !

Ils ont une pelouse tondue, des rosiers de la même couleur, des haies parfaitement taillées, ils disent bonjour et bonsoir, ils sont un sourire colgate, et ils vont manger les uns chez les autres ... C'est vraiment effrayant ! ! !

Tu devrais venir ici, tout est beaucoup plus normal : que des vieux qui ne disent jamais bonjour ni bonsoir, qui te claquent la porte d'entrée au nez alors que tu arrives chargée comme un baudet des courses de la semaine, qui te piquent ta place de parking, t'abiment ta voiture en ouvrant la leur comme des brutes, se plaignent du bruit que tu peux faire ... Ca, c'est la vraie vie !

Quoi qu'il en soit, fait très attention à toi, quand tu tentes de les imiter en répondant "bonjour madame " ou "bonsoir monsieur" ... Si le monsieur en question s'appelle en réalité RobertA, et non Robert comme tu le croyais à l'origine, tu risques d'avoir une visite de terminator le vengeur de cyborgs ...

13. Le vendredi 28 avril 2006, 21:55 par Eulalie

Drenka, je la veux bien, ma télécommande !

Krazy Kitty, et y’a chez ma sœur, c’est quand même moins loin. Ah, American Beauty, quel film fantastique !

So, tu sais, il ne faut pas remonter si loin dans le temps pour trouver des manuels de parfaites petites femmes d’intérieur. Vive l’évolution !

Chupamarj, oh, non, ma sœur n’est pas une cyborg. Sa perfection est tout humaine, pleine d’imperfections qui font qu’on l’aime.

Nina, desperat quoi ? Connais pas du tout ce truc…

Vanessy, non, pas par chez moi ; mes miens de voisins se balancent des corbeaux morts par-dessus les haies, c’est bien plus rigolo. Et en fait, finalement, je préfère ceux là que ceux de ma sœur.
Pour la confusion entre madame et monsieur, cela risque peu d’arriver, puisque les femmes sont toutes des femmes, cheveux longs, maquillage, fringues féminines, alors que les hommes sont tous des hommes. Ouf, c’est pas encore mon tour d’être Sarah Connor.

14. Le vendredi 28 avril 2006, 23:10 par dépécé

Hum, mais dis moi, au juste:
Ça veut dire quoi « pigner » ?

15. Le samedi 29 avril 2006, 00:31 par Yann

... et manger une part de ce délicieux gâteau qui sort à peine du four ?

Jalouse...

16. Le samedi 29 avril 2006, 01:39 par Camille des iles

un peu comme dans le film... ah merde quel film deja ... smallville? ah non c'est pas ca ... merde bon, jsuis crétine, ce film des année 60 (?) tout en noir et blanc qui se recolore avant la fin peu à peu .. humm un truc en -ille...AHHH Pleasantville !! ouai, bon, comme ca quoi. (merci dmaider à trouver mes mots quand je les cherche, hein, toujours un plaisir !!)

17. Le samedi 29 avril 2006, 09:06 par MilkaZen

Eh bien moi la référence à laquelle je pense en premier c'est "Le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley ^_^ D'un autre côté j'ai toujours pas vu Desperate machintruc :p Tu as vérifié que ta soeur ne prenait pas des drogues bizarres?

18. Le samedi 29 avril 2006, 10:20 par Uaithne

Yep desperate housewives ( en dvd prété par un pote ici ) c'est sur ca y ressemble.

Huxley aussi mais Huxley est quand meme largement plus glauque eheh ... malgré tout faut pas deconner ... lui il faisait vraiment peur :o)

Moi ce qui me fait rire c'est la description du syndicat ... car oui, il faut pas croire que ce joli monde garde le sourire mes petits loulous ... pour avoir subit l'affreuse experience des reunions de cooproprieté je sais à quel point et à quelle vitesse les sourires fondent et deviennent hargneux, les " monsieur et madame " vindicatif et haineux. Les gateaux empoissonés et les verres de citronades " dans ta gueule " .

Et qu'une seule phrase peut faire basculer tout le paradis dans le pire des enfers ( c'est les autres diraient notre vieux sartre ) : Va falloir payer ... ( ajouter ce que vous voulez c'est déjà trop tard ).

Ahhhh les joies de la coproprieté .... * emprunte son casque à Eulalie et va tester la solidité de ses murs *

19. Le samedi 29 avril 2006, 10:21 par Uaithne

Oh tiens ... j'ai debordé de ma feuille m'dame ....

20. Le samedi 29 avril 2006, 10:26 par ulfablabla

rhaaa, mince, j'arrive trop tard, tout a été dit... Desesperate Housewives, Les femmes de Stepford (dont je ne connaissais que la version cinématographique "et l'homme créa la femme"), Pleasantville (excellent film, soit dit en passant, et sans Nicole Enfant-homme)... Même le meilleur des mondes a été cité, tiens...

Hummm, ha... Si ! Moi, ça m'a tout de suite fait penser à "The Truman Show".
Alors Eulalie, la prochaine fois que tu vas par là-bas, jettes donc un oeil pour voir s'il n'y a pas une ou deux caméra de-ci, de-là, on ne sait jamais...

21. Le samedi 29 avril 2006, 10:29 par Manon

Elle habite dans le même quartier que la famille qui a recueilli "Edward aux mains d'argent", ta frangine ? Mais alors tu connais Johnny Depp ???

22. Le samedi 29 avril 2006, 10:31 par re-Manon

(Tu as besoin d'une telle télécommande ? Aie aie aie, Mr Muche...hum)

23. Le samedi 29 avril 2006, 10:34 par re-re-Manon

Moi j'ai pas prévenu ma voisine qu'ele avait laissé ses phares. Essprès. Paske son vilain chat pisse sur mon paillasson et que elle, ça la fait rire. Faut pas déconner quand même, vieille peau! (pas toi, ma voisine enfin !!!)

24. Le samedi 29 avril 2006, 11:27 par philippe

Un seul mot : "Résiste"

Et entraîne la Bulle pour le jour du combat final !

25. Le samedi 29 avril 2006, 12:07 par Eulalie

Décépé, pigner, c’est un peu comme chouiner.

Yann, pffff, l’aut’, hey, nan, même pas, pfff.

Camille, ah non, même pas de Superman cul nu poursuivis par des canards.

MilkaZen, punaise, chacun pense à un truc différent que je ne connais même pas. Ma sœur, des drogues ?!! A part le magnésium, je vois pas !

Uaithne, ah, oui, les joies des réunions de copro ! J’en avais fait quelques unes avec l’agence immobilière, mais les copropriétaires se détestaient déjà à la base. C’était folklo !

Ulfablabla, ça expliquerait tout !! Ce sont des acteurs !!

Manon, malheureusement, non, ce n’est même pas celui là.
Pour la télécommande, ne me faisons pas dire ce que je n’ai pas pensé ; il me semble juste qu’on devrait pouvoir bien s’amuser avec ce type de télécommande.
T’as eu raison. Je te soutiens.
Bienvenue, Manon :)

Philippe, oui, je vais lui offrir des briques à son anniv’.

26. Le samedi 29 avril 2006, 12:19 par Camille des iles

ugh? trop blonde, ct'Eulalie...

27. Le samedi 29 avril 2006, 17:13 par Leto

Mort de Rire majesté.

Dites à la Bulle que le coude de plomb est à employer lorsqu'on sort et qu'il y a du monde (boite, queue du ciné, croisage de greluche écervelée, croisage de mecs lourds) et que ça soulage bien mieux que contre le bois.

Par contre elle est excellente cette petite, on a le même geste. Repliage du coude, tapage avec la main opposées et coup-de-coudage de la cible avec un air mauvais...

Lui suggérer "l'air sadique empreint de satisfaction anticipée"... lol

le sentiment d'acte bienfaiteur (surtout sur les greluche et les mecs lourds) n'en sera que plus grand.

28. Le samedi 29 avril 2006, 18:40 par philippe

Je hais les copropriétés, comme jadis Jean Yanne haïssait les routes départementales. J'exècre les copropriétés, j'abhorre les copropriétés, je déteste les copropriétés, je vomis les copropriétés.

Et puis comme je ne sais plus qui a dit sur le blog de Papa Goretta, "la vie est mal faite, les voisins sont TOUJOURS des cons !" (je cite de mémoire)

PS : Eulalie, j'ai tenté de renvoyer les chansons de Mort Schuman, si tu n'as toujours rien reçu préviens moi, je réessayerai encore (après tout qui ne tente rien n'a rien).

29. Le dimanche 30 avril 2006, 00:08 par dépécé

Et chouiner c'est chougner ?
(plus ça va et plus ce belögue devient un grand carrefour cosmopolite de rencontre et d'échange des différents patois locaux du monde. C'est cool.)

30. Le dimanche 30 avril 2006, 01:04 par Eulalie

Camille, trop brune, c'te Camille.

Leto, et si on attendait un petit peu pour les queues de ciné, les boîtes et les mecs lourds ? Non, passque bon 3 ans et demi, quoi, hein.

Philippe, et sinon, tu aimes les copros ? Toujours rien reçu, désolée.

Dépécé, ça dépend ; est-ce que chougner c'est pouigner ?

31. Le dimanche 30 avril 2006, 06:56 par Leto

Oui oui on peut attendre lol, mais tout de même quelle enfant magnifique lol

32. Le dimanche 30 avril 2006, 08:55 par Loreal

Dame Eulalie a-t'elle reçu mon ch'ti e-cadeau joint dans mon e-mail ?...

33. Le dimanche 30 avril 2006, 11:24 par dépécé

Hum non, c'est plutôt comme choupignater, en fait. Nuance.

34. Le dimanche 30 avril 2006, 11:26 par Mamawasabitch

Ouh.. Quel lotissement abominable.. J'en ai des frissons et des envies de sarcasmes.. Outre le goût douteux pour une limonade pour accompagner un gâteau, ce qui me choque le plus reste de savoir que certaines personnes sont capables d'apprécier ce genre "d'architecture". La petite bulle semble en effet tenir de quelqu'un, éventuelle relève?

35. Le dimanche 30 avril 2006, 11:47 par philippe

Eulalie > :)

Et sinon, pigner, chouiner et tutti quanti, en fait ça veut dire couiner comme un goret, non ?

36. Le dimanche 30 avril 2006, 12:01 par Eulalie

Leto, magnifique, oui, là-dessus je suis d'accord :)

Loreal, ouiiiiiiii !!! Je t'ai répondu :)

Dépécé, dvl.

Mamawa, relève, peut-être, je lui apprendrai tout ce que je sais. (Tremblez !)

Phiphi, pas couiner comme un goret, non. Pigner, ce serait plutôt des larmes nerveuses avec du bruit, chouiner, des petites larmes nerveuses avec un peu de bruit. Quant aux autres, seul l'Illuminé Lorrain pourra te renseigner.

37. Le dimanche 30 avril 2006, 12:03 par DesMurmures

Chuis pas ton p'ti chaton, d'abeur. Hey ho.

Miaou.

38. Le dimanche 30 avril 2006, 12:05 par Eulalie

Alors arrête de ronronner à chaque fois que je te gratouille derrière les oreilles.

39. Le dimanche 30 avril 2006, 13:53 par dépécé

Chougner est un équivalent de pleurnicher, mais plus bruyant et plus péjoratif, juste.

40. Le dimanche 30 avril 2006, 14:43 par Luminelya

Bonjour, Eulalie ! Bien des jours se sont écoulés depuis mon premier et unique allez-j'ose-mettre-un-commentaire... J'ai néanmoins survolé avec toujours autant de plaisir les notes que j'avais manquées. Et m'est apparu alors la nécessité de te dire, de façon tout à fait sérieuse (si si), que vraiment, je t'admire. Pour ton talent. Vraiment. Parce que les premières fois que j'ai visité ton univers, je me suis dit que tu avais vraiment le don de faire rire. Et maintenant, je me dis en toute sincérité que ton art ne se limite pas à faire rire, et que ta plume sait faire passer toutes les émotions, des plus douloureuses aux plus légères... Et c'est bien cela, le talent. Je te tire donc mon chapeau, ô blonde entre les bondes, et je te souhaite une excellente continuation... Pour nos rires comme nos larmes, bref pour notre plus grand plaisir...

41. Le dimanche 30 avril 2006, 14:50 par Nuits de Chine

Remarque quant à ta réponse faite à Drenka-l'orange, 13ème commentaire.
Tout cela me rappelle furieusement Le déclic, de Milo Manara (j'ai de saines lectures, voui).
-- Xj

42. Le dimanche 30 avril 2006, 16:38 par Eulalie

Dépécé, ah, qu'est ce qu'on apprend comme trucs ici !

Luminelya, merci beaucoup ! :)

Nuits de Chine, hmm, je n'aime pas trop Manara, il véhicule trop de clichés, et puis ses blondes sont trop jaunes.

43. Le dimanche 30 avril 2006, 16:49 par Luminelya

Juste, j'ai oublié un l à blondes. "Ô blonde entre les bondes", genre. Alors avant que quelqu'un ne le remarque, je m'auto-couvre de honte. On ne m'aura pas aussi facilement... *s'éclipse honteusement*

44. Le dimanche 30 avril 2006, 19:13 par Nuits de Chine

Pour la couleur des blondes de Manara, je ne peux pas juger : je n'ai que des anciens albums, en noir et blanc. J'ai arrêté quand il s'est mis à la couleur. Et pour les clichés... bien d'accord avec toi. Ce n'est qu'un gigantesque clichié.
-- Xj

45. Le lundi 1 mai 2006, 02:04 par Leto

Euh "Le déclic" pourtant à été édité en version couleur très tôt.... Enfin moi je dis ça je dit rien, j'ai surtout de saintes lectures moi. lol

46. Le mardi 2 mai 2006, 12:19 par Arnaud

Ca fait flipper ton patelin !!! Je suis sûr que ce sont tous d'immondes cyborgs, on ne me la fait pas à moi.

Sinon félicitations pour ton blog des plus chatoyants/divertissants/roses rayer la mention inutile

47. Le samedi 6 mai 2006, 16:14 par Crooke

J'allais te dire : "Viiiiiiiiiite! Eulalie, mets ton costume de Superwoman (blonde) et sors la Bulle de là!!!!"

Mais bon, si elle est prête, alors tout va bien ;D

48. Le mardi 16 mai 2006, 00:44 par Eulalie

Luminelya, bah bah, allez, va, je te pardonne.

Nuits de Chine, je ne savais pas qu’il y avait des albums en couleur. Mais je ne pense pas pour autant revoir mon jugement.

Leto, mouais. Saintes. C’est c’la, ouais.

Arnaud, merciiii !

Crooke, je vais quand même lui coudre un petit costume. Au cas où.