Lycéenne brune croisée dans la rue

A son amie :
"Han la prof de physiques ! Vas-y on la suit ! La vie d'ma mère je la suis moi !"

Les jeunes d'aujourd'hui, c'est trop des guedins.

Commentaires

1. Le dimanche 15 janvier 2006, 04:03 par Mamawasabitch

T'as grave raison cousine, c'est des guedins chant-mé leur race t'as vu? Mais s'parce que c'est une brune s'te pute, elle peut pas kiffer la vibe comme toi, t'vois s'que j'veux dire.

2. Le dimanche 15 janvier 2006, 08:26 par quintescent

On a beau dire, le physique, c'est important dans la vie d'une mère.

3. Le dimanche 15 janvier 2006, 09:51 par Kristof

et elle lui a marave sa race à la prof de physique ?

4. Le dimanche 15 janvier 2006, 11:26 par Zyvadrenalynn

Vazy toi, tu t'moques ? Spa drôle, elle a bien raison d'la suivre sa prof de physique. Surtout si la vie de sa mère en dépend, mais personnellement, j'aurais plutôt appelé un médecin.
T'façon tu peux pas comprendre, t'es une goth, t'es fascinée par la mort, ça s'voit à donf, ton blog il est noir. Sale goth.

5. Le dimanche 15 janvier 2006, 11:34 par Eulalie

.:Mamawasa, *tck tck* wèch !

.:Quinte, et la mer, c'est important en physique ?

.:Kristof, ça, je ne me suis pas retournée ensuite, jamais nous ne saurons si les deux guedines ont suivi leur prof de physique, et si elle l'ont fait pour lui maraver sa face ou pour lui faire des bisous.

.:Adrenalynnounette, mon coeur saigne.

6. Le dimanche 15 janvier 2006, 12:41 par Adrenalynn

Ah, tu vois, je l'avais bien dit que t'étais goth. :p
Gros câlin.

7. Le dimanche 15 janvier 2006, 13:56 par Loreal

Moi je préfère suivre le prof d'éducation physique....

8. Le dimanche 15 janvier 2006, 16:07 par delest

Service minimum aujourd'hui ...

9. Le dimanche 15 janvier 2006, 17:54 par Kristof

Delest> oui, c'est le Post Minimun Ultracourt...
...elle joue avec nos émotions c'est certain.

10. Le dimanche 15 janvier 2006, 18:00 par Eulalie

.:Adrenaloune, arc en ciel sur toi, alors.

.:Loreal, ah ? De mon temps (ouuuhouuuu) les profs d'éducation physique étaient bedonnant et soit en claquette le long de la piscine, soit en bombers au stade. (Sauf un, une année)(Ah oui, tiens...)(Ouuh le bon souvenir, graou)

.:Delest et Kristof, non, juste une tolérance capillaire digne de ce nom. Et puis zut, hein, tout mon temps est passé dans le layout, j'ai dû bidouiller rapidement sous la pression de deux ronchons, alors pouet.

11. Le dimanche 15 janvier 2006, 18:34 par fraiserose

Wesh gros. Avec mes cousins on a grave kiffé ta note.

12. Le dimanche 15 janvier 2006, 20:33 par delest

C'est vrai. Les mots que tu rapportes, je crois les entendre. Cette évolution du langage, c'est quand même un peu d'arc en ciel dans nos vies, non ? Je me tais.

13. Le dimanche 15 janvier 2006, 20:36 par delest

Absolument certain. Mais (tu as évidemment remarqué) : c'est tous les jours comme ça....

14. Le dimanche 15 janvier 2006, 20:38 par dellest

Argn ! juste au dessus : ça s'adressait à Kristof...

15. Le lundi 16 janvier 2006, 11:28 par Toinette

Je trouve que ton new layout est une pure merveille. J'apprécie tout particulièrement l'invitation à la décadence chocolatée subtilement lovée entre deux feuilles tendres du côté droit... :)

16. Le lundi 16 janvier 2006, 12:02 par Eulalie

.:Fraiserise, *tck tck* !

.:Delest, bsolument, arc en ciel sur toi.

.:Toinette, mince, c'est censé être des ailes... Bah, tant pis, feuilles tendres ça va aussi. Merci beaucoup !

17. Le mardi 17 janvier 2006, 10:10 par Adrenalynn

Ce parler djeun's est quand même désapointant, n'est-il pas ?

18. Le mardi 17 janvier 2006, 19:18 par Eulalie

Oulalah, oui, je suis toute désappointée.

19. Le dimanche 9 avril 2006, 20:59 par Léo

je comprends pas c'est qoi cette chose ?

20. Le jeudi 15 juin 2006, 13:16 par Cookie

Sur la bible de Jérusalem, grosse, j'te jure que si tu gazes... (sortez de mon corps démon) Ah, le parler jeune...je crois que ma formulation préférée c'est quand même "ca va ou bien?" ou alors "t'as vu ouaich comment on ...etc." Tstststs.

21. Le jeudi 24 août 2006, 20:01 par Berlingotte

Trop d'la balle, grave sa mère en string polaire!

C'est frais, c'est féminin, c'est jeune...